Lettre d'information du mois d'Avril

Informations groupe local

Prochaine réunion

Vendredi 16 mai : prochaine réunion de travail de SDN38 (20h à la Maison des Associations de Grenoble, rue Berthe de Boissieu).




Dernière activités

Après avoir participé le 29 mars à la journée antinucléaire de Valence (présence de militants le matin en centre ville, stand l'après-midi), Sortir du Nucléaire Isère s'est consacré à la préparation du Chernobyl Day avec Greenpeace Grenoble.

Bilan de l'action du samedi 26 avril : Tchernobyl Fukushima Hiroshima plus jamais ça !

La presse locale était présente avant et pendant : Radio Grésivaudant, Radio Campus, le Dauphiné Libéré, France Bleu Isère.

14h30 : Une petite centaine de militants et sympathisants ont répondu à l'appel de Greenpeace Grenoble et Sortir du Nucléaire Isère et ont déambulé dans les rues de Grenoble avec force banderoles pour interpeler les passants, nombreux en ce samedi ensoleillé, alors que se déroulait en parallèle le Festiv'arts. La marche des antinucléaires a été rythmée par le slogan "Tchernobyl Fukushima plus jamais ça ! Sortons du nucléaire avant l'enfer sur Terre" alternant avec la revendication de fermeture immédiate des réacteurs de plus de 30 ans. Le cortège s'est arrêté à trois reprises pour des prises de paroles avec die-in qui ont permis de rappeler les conséquences des accidents de Tchernobyl, Fukushima et des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, ainsi que d'énoncer nos revendications concernant la fermeture des réacteurs de plus de 30 ans et la mise en œuvre d'une véritable transition énergétique. Des mégaphones défaillants ont cependant limité la portée de nos discours...

16h30 : salle bien remplie au café de la table ronde pour le spectacle humoristique "Ecolo-coaching by Loulou" venu tout spécialement de Paris pour l'occasion. La grève du sexe permettra-t-elle de décider les mâles au pouvoir à fermer Fessenheim ?? Vraiment dommage de n'avoir pu faire le spectacle dehors, car la salle n'avait que 25-30 places...

18h : 110 personnes ont assisté à la projection du film "La Terre outragée" de Michale Boganim. Aucun spectateur ne s'est déclaré favorable au nucléaire, et le débat qui a suivi a permis de revenir sur la gestion post-accidentelle en ex-URSS, en France et au Japon et d'évoquer des alternatives au nucléaire et à l'ébriété énergétique. La soirée s'est terminée de manière conviviale autour d'un buffet. Des stands permettaient aussi de prolonger la réflexion et l'information.

Au final, une demi-journée de sensibilsation plutôt réussie... Merci à tous les militants pour leur implication !

En photos

Vu dans la journée : "Les Français en ont révé, les Allemands l'ont fait !

Le 14 avril Philippe et Sonia ont aussi participé à une soirée projection-débat organisée par ATTAC autour du film "La Bombe" (The WarGame) de Peter Watkins.

Agenda

Festival des Caves

Festival des Caves, du 2 au 8 mai à Grenoble, avec entre autres "Ce quelque chose qui est là…", un spectacle adapté du très beau roman d'Antoine Choplin, "La nuit tombée", paru en 2012 à la Fosse aux Ours et réédité par Points cet hiver. Nous sommes juste à côté de Pripiat, en septembre 1988. Un homme revient de Kiev pour récupérer quelque chose dans l'appartement qu'il a dû quitter à toute vitesse deux ans et demi plus tôt. En chemin, il s'arrête voir des amis qui sont restés, malgré tout, au village… Il s'agit d'une belle écriture qui redonne de la chair et de l'humanité au drame de Tchernobyl - pas de statistique ou d'analyse surplombante, juste un voile délicatement soulevé sur le destins de quelques amis réunis…

Plus d'infos

Atelier-débat : les contours institutionnels internationaux de la radioprotection

Jeudi 22 mai, 20 h, Maison des Associations de Grenoble

Atelier-formation SDN38 (ouvert à tou-te-s) sur les contours institutionnels internationaux de la radioprotection (ou la santé et le nucléaire par l'OMS, l'AIEA la CIPR, l'UNSCEAR et nos chers chefs d'Etat) et sur les étapes du changement indivuel (ecolo-coaching suite - avec application immédiate pour préparer le stand SDN38 à Lumbin).

Informations Locales

Cruas/Meysse

Dans la nuit de samedi 26 Avril à dimanche, le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse s’est automatiquement mis à l’arrêt. La cause ? « L’indisponibilité d’un matériel contribuant au système de refroidissement, sur la partie non nucléaire de l’installation », indique la centrale. Et de préciser : « Les équipes sont mobilisées pour procéder aux différentes investigations. Cet événement n’a eu aucun impact sur la sûreté et la sécurité des intervenants et l’environnement. »

http://www.ledauphine.com/ardeche/2014/04/27/un-arret-automatique-au-reacteur-n-2

Merci au Dauphiné de nous rassurer nous pouvons a présent dormir tranquille, encore merci.

Bref nous ne saurons pas quoi est en cause ? pourquoi ? des pros du journalisme...

A Cruas il faut changer des générateurs de vapeurs dans le réacteur n°4. Ces derniers sont fabriqués par Mitsubishi... Made in Japan donc, l'industrie nucléaire fleuron français... Ah bon ?

Après 29 années de fonctionnement, les anciens GV étaient arrivés « au bout de leur cycle », précise le directeur de la centrale, Philippe Bordarier. A bon, c'est pas la centrale qui est arrivée au bout de son cycle... Un début de prolongement qui cache son nom... Un chantier de seulement 140 millions d'euros nous apprend France Bleu en complément.

http://www.francebleu.fr/infos/nucleaire/un-chantier-140-millions-d-euros-la-centrale-nucleaire-de-cruas-1460581

http://www.ledauphine.com/ardeche/2014/04/19/une-nouvelle-vie-pour-la-centrale-nucleaire

De Superphénix à Astrid

Alors que Superphénix n'est pas encore démantelé à Maleville, ne laissons pas Astrid se faire à Marcoule !

Informations générales

L'Arche de Tchernobyl pour 2015

Pendant les "troubles" politique en Ukraine (la sécurité des centrales... dans un pays potentiellement en guerre, bof),

Pendant que les arbres et les feuilles ne se décomposent plus (ou beaucoup moins vite) à Tchernobyl : http://www.slate.fr/monde/85211/arbres-pourrissent-pas-tchernobyl-danger-nucl%C3%A9aire,

Pendant que quatre centrales nucléaires ukrainiennes de technologie soviétique tournent toujours, et sont ou seront à présent et jusqu'en 2020 chargées d'uranium américain Westinghouse, après un premier test en depuis 2010 et malgré des problèmes techniques liés à ces combustibles qui pourraient conduire à un nouveau Tchernobyl,

http://www.romandie.com/news/Nucleaire-lamericain-Westinghouse-va-fournir-du-combustible-a-lUkraine-jusquen-2020_RP/467298.rom

http://fr.ria.ru/business/20140425/201066001.html

http://fr.ria.ru/business/20140410/200946881.html

L'arche de protection du site de Tchernobyl est en constrution par les sociétés françaises VINCI Construction Grands Projets et Bouygues Travaux Publics et oui,

"Selon M.Andreïev, les ouvriers ukrainiens chargés de construire l'arche "touchent un salaire mensuel de 2.000 à 3.000 hrivnias (de 126 à 189 euros) en travaillant dans des conditions dangereuses. Or les contremaîtres turcs, qui n'arrivent que très rarement au chantier, ont un salaire mensuel de 10.000 euros et les Français, qui dirigent les travaux sans jamais mettre les pieds dans les endroits dangereux, touchent des salaires de 20.000 à 30.000 euros par mois. C'est un exemple d'apartheid dans la zone d'exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl", a ajouté l'expert."

Lire la suite

Liens entre le tout-Nucléaire et le tout-Diesel

Selon Denis Baupin, "On sait aussi aujourd'hui clairement que le développement du diesel en France résulte bien d'une volonté industrielle, elle-même liée à une autre mono-industrie française particulièrement dangereuse, celle du nucléaire. C’est parce que le général de Gaulle a lancé le parc nucléaire français que Peugeot notamment a été incité à produire massivement des véhicules destinés à écouler la surproduction de gazole".

Quelques explications, les conséquences du plan nucléaire :

- Fermeture des centrales électrique au fuel (eq. diesel)

- Chauffage au Fuel de plus en plus remplacé par le chauffage électrique

L’état a garanti alors au pétrolier (Total) de nouveaux débouchés pour le produit de raffinage Gazole, pour écouler leur stock.

- voiture individuel diesel en plus des camions & tracteur

Par une détaxe du Diesel et des aides au constructeurs automobiles comme Peugeot.

Ensuite l'argument de la lutte contre le changement climatique a été mis en avant car son pouvoir de réchauffement global est inférieur à celui de l'essence (rejets de CO2 inférieurs).

Action Greenpeace : Stop risking Europe : « MESURES D'ÉLOIGNEMENT IMMÉDIAT » pour les activistes.

Le 18 Mars 2014, des militants de Greenpeace s'introduisent dans la centrale nucléaire de Fessenheim et déploient un visuel Stop risking Europe.

Sur les 56 activistes antinucléaires interpellés, 47 Européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République tchèque, Slovénie, Suède, Suisse) se sont vu signifier un arrêté « portant obligation de quitter le territoire français », un « OQTF » dans le jargon administratif. Six ressortissants de trois pays non européens (Australie, Israël, Turquie) ont vu cet OQTF complété par une interdiction « de retour en France pendant une durée de deux ans ».

http://out-of-age.eu/?lang=fr

http://www.youtube.com/watch?v=u3VW7EYKuuY

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/03/21/les-militants-etrangers-de-greenpeace-reconduits-hors-de-france_4387324_3244.html

En savoir plus

Un site pilote d'enfouissement profond de déchets ultimes contamine l'environnement aux USA

Du plutonium et de l'américium s'échappent depuis plusieurs semaines... Voir ici ce qui pourrait se passer chez nous à Bure : https://www.youtube.com/watch?v=DHHSCjQ2dyc

En savoir plus

Pétitions

Les enfants de Tchernobyl ... forever : Un livre-DVD pour une opération humanitaire.

Les enfants de Tchernobyl ... forever : Un livre-DVD pour une opération humanitaire. Aidez les enfants exposés aux radiations dans les territoires radioactifs en Belarus suite à la catastrophe de Tchernobyl. Un projet d’un collectif d’auteurs et d’une association humanitaire. Les fonds collectés (voir la souscription sur Ulule : http://fr.ulule.com/tchernobyl-forever/ ) permettront d’éditer 3.000 livres-DVD et 2.000 DVD de TCHERNOBYL FOREVER (Traduit en 7 langues: Français / Anglais / Allemand / Espagnol / Italien / Norvégien / Japonais). Cet ouvrage collectif sera ensuite donné par l'Association"PHOTOGRAPHISME" (Maître d'oeuvre de l'ouvrage collectif ) à l'Association "ENFANTS DE TCHERNOBYL BELARUS" (ETB).

Lettres aux députés

Alors qu’EDF cherche à obtenir la prolongation du fonctionnement des réacteurs nucléaires jusqu’à 50 voire 60 ans, nous devons agir pour contrecarrer ce projet lourd de risques. Interpellons nos député-e-s !

Haut de page