Lettre d'informations SDN38 - mars 2017

Informations groupe

Suite à nos relances, une quatrième parlementaire iséroise (Joëlle Huillier) a rejoint l'initiative pour un référendum sur la participation de la France à l'abolition des armes atomiques. 120 parlementaires ont rejoint l'appel, mais pour que la proposition de loi référendaire soit validée, il en manque encore 65 et la fin de la session parlementaire approche : c'est le moment ou jamais d'aller voir votre député-e, sénatrice ou sénateur ! 
Afin de marquer symboliquement notre soutien à la lutte à Bure, nous avons envoyé une lettre à Sven et nos photos avec masques de hiboux (vous pouvez le faire aussi).  
Une journaliste du Dauphiné Libéré a assisté à notre réunion du 13 janvier, ce qui a donné lieu à un article assez fourni et agrémenté d'une photo...
Le 26 janvier l'atelier sur le coût d'un accident nucléaire en France (9 participant-e-s) s'est penché sur les estimations élaborées par les experts : qui fait les calculs, comment et pourquoi ? A propos d'accident nucléaire, un film à suspens sur le sujet est récemment passé sur Arte, on peut le voir en basse définition ici.
Trois représentants de SDN38 ont participé à l'Assemblée générale du Réseau les 11 et 12 février à Sète. Les débats se sont déroulés dans de bonnes conditions et ont été fructueux (voir le compte-rendu ici). On déplore cependant un plus faible nombre de groupes représentés. 
Lors de l'assemblée générale extraordinaire de SDN38 (17 février), une modification des statuts a été votée, actant le passage à une direction collégiale. Font donc désormais partie du collège des administrateurs et administratrices de SDN38 : Jean-René Courtois, Mireille Jubert, Philippe Lambersens, Jean-François Le Dizès, Sonia Marmottant, Claude Proust. Jean-François Le Dizès a été choisi comme trésorier, il sera secondé par notre précédente trésorière, Mireille. Les adhérent-e-s recevront prochainement le compte-rendu de cette AG et de l'AGE.

Agenda local 

Lundi 6 mars, 20h, Maison des Associations de Grenoble : réunion mensuelle de SDN38. On y parlera notamment de l'organisation des événements de mars-avril mentionnés ci-dessous.
Vendredi 10 mars : deux soirées au choix !
  • 20h, Hexagone, Meylan : Primitifs de Michel Schweizer. Danseurs et architectes sont conviés pour réfléchir à l'édification d'un monument adressé aux générations futures. Autour de la question de la durée de vie des déchets radioactifs, une fable pétrie d'humanité et un excellent exercice de lucidité.
Samedi 11 mars, 11h - 16h (horaires à confirmer) : action rond-pointdevant Alpexpo pour la fermeture du Bugey et en solidarité avec les victimes de la catastrophe de Fukushima. Nucléaire : arrêtons les frais !
Samedi 18 mars, 13h - 17h (horaires à confirmer)  : action régionale à Lyon pour la fermeture du Bugey et l'arrêt du nucléaire. Sortir du Nucléaire Isère occupera le pont de la Guillotière. 
Mercredi 22 mars, à partir de 18h accueil et expositionFranckushima avec Géraud Bournet, à 18h30 : projection-débat du film Munen (Remords) à la Bibliothèque de centre-ville de Grenoble, en présence d'une délégation d'habitants de Namié (préfecture de Fukushima). En partenariat avec Nos Voisins Lointains 3.11.
Jeudi 23 mars, 14h - 16h, à la Maison des Associations de Grenoble : démonstration de kamishibaï(théâtre de dessins) sur le vécu des réfugiés de Fukushima, avec la délégation japonaise de Namié, qui proposera aux Grenoblois-es de s'approprier ce mode de communication artistique. Co-organisation avec Nos Voisins Lointains 3.11.
Vendredi 31 mars, 18h30 - 22h, MDA : exposition-buffet-conférence avec le docteur Abraham Béhar et Géraud Bournet, sur le thème des conséquences sanitaires d'un accident nucléaire. Co-organisation SDN38 / AFMPGN.
Mercredi 26 avril à partir de midi : Toutes et tous à Genève pour les 31 ans de la catastrophe de Tchernobyl, les 10 ans et la fin de la vigie d'Independent WHO devant l'OMS !

Informations locales

Bugey menace Genève : c'est la centrale française la plus proche de notre voisine suisse. Et contrairement aux centrales suisses et allemandes, il n'est toujours pas prévu de la fermer. Désormais les autorités Suisses devront être informées en temps réel des incidents ayant lieu au Bugey...Les Français auront ainsi une chance de plus d'être eux-mêmes informés, car jusqu'à présent ils n'ont guère pu compter sur les autorités françaises pour cela ! 
Dans l'espoir de faire fermer Bugey, en complément de la plainte pour mise en danger d'autrui et pollution des eaux (enquête en cours), Genève a déposé début février une plainte auprès de la Commission européenne à propos du manque d'indépendance réelle de l'Autorité de Sûreté Nucléaire. En effet, malgré la non conformité des plusieurs pièces cruciales pour la sûreté, l'ASN a autorisé plusieurs réacteurs, dont le réacteur 4 du Bugey (voir lettres d'infos précédentes), à redémarrer...
EDF de son côté ne pense qu'à prolonger l'exploitation du réacteur, et a engagé des travaux coûteux pour remplacer certaines pièces obsolètes... De quoi demander des indemnités plus importantes au cas où nous obtiendrions malgré tout une décision de fermeture !

Informations générales

Suite au recours des habitants trahis par leur exécutif local, le tribunal administratif de Nancy a reconnu l'illégalité de la session du bois Lejuc à l'ANDRA. Les travaux de défrichement entrepris pour préparer l'installation de Cigeo, le centre d'enfouissement des déchets à vie longue et haute activité, doivent cesser ! 
Affaire du Creusot : des pièces non conformes concernent aussi les transports de matières radioactives. Le Réseau demande un moratoire : http://www.lelanceur.fr/areva-creusot-des-pieces-defectueuses-sur-les-trains-de-dechets-nucleaires/

Haut de page