Lettre d'informations SDN38 - juillet 2017

Informations groupe

Les 3 et 4 juin nos militants ont pu discuter avec les visiteurs de l'écofestival en Grésivaudan. Un public varié, allant des pronucléaires convaincus aux sympathisants de longue date, qui fait tout l'intérêt de cet événement.

Faute de militants intéressés, nous avons renoncé à participer à la Foire de l'Avenir au Naturel de l'Albenc (2-3 septembre). En cause : la nouvelle disposition des lieux, imposée depuis 2016 pour "raisons de sécurité" et aboutissant à une certaine mise à l'écart des stands associatifs.

Pour l'automne 2017, nous attendons l'évolution de la politique énergétique du nouveau gouvernement (entre autres) pour affiner nos projets. En tout cas nous resterons sur le pont cet été pour que la centrale nucléaire du Bugey fasse partie de celles à fermer en priorité !

Agenda local  

Vendredi 8 septembre, 20h à la Maison des Associations de Grenoble : réunion de rentrée de SDN38.

Vendredi 20 octobre, 20h15, Maison des Associations : projection-débat, "Controverses nucléaires" de Wladimir Tchertkof, dans le cadre du Festival Sciences en Bobines. Organisation : Les Amis du Monde Diplomatique et SDN38.

Informations locales 

"En France, il existe une Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) qui nous est présentée comme indépendante des promoteurs du nucléaire. L'histoire de la cuve du réacteur EPR de Flamanville est de plus en plus la preuve de la collusion de l'ASN avec EDF et AREVA et le pouvoir politique pro-nucléaire. Mais, plus près de chez nous, au Bugey, on constate un peu la même chose.
Bugey 4 a deux générateurs de vapeur qui n'ont pas un bon dosage de carbone. Ils sont donc fragilisés et peuvent se casser avec un choc thermique trop brutal. L'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire a étudié la chose sur la base de documents communiqués par EDF et a donné un avis positif pour l'utilisation de ces générateurs de vapeur défectueux, ce qui a conduit l'ASN à autoriser fin décembre le redémarrage de Bugey 4.
Bugey 5 a une enceinte de confinement fuyarde et est arrêté depuis fin août 2015. EDF a proposé une solution de rafistolage, l'IRSN l'a étudiée et l'a validée. L'ASN a donc autorisé EDF à faire ce rafistolage et s'apprête à donner le feu vert pour le redémarrage de Bugey 5 [prévu début juillet]. EDF a réalisé un test d'étanchéité satisfaisant après avoir achevé ce rafistolage. Les fuites [étaient] entre le bas de l'enceinte de confinement et la dalle du bâtiment réacteur. La peau métallique de l'enceinte a des petits trous, suite à des corrosions dans cette zone mais ceux-ci ne sont pas localisables ni réparables. EDF a proposé de remplir avec du lait de chaux (de l'eau et de la chaux) l'espace entre l'enceinte et la dalle et de boucher l'ensemble avec un joint périphérique en résine epoxy. Il est bien sûr prévu de contrôler le niveau de ce lait de chaux et d'en ajouter si nécessaire. A température ordinaire, ça fonctionne (preuve les résultats du test d'étanchéité), mais l'enceinte de confinement est prévue pour contenir tous les effluents radioactifs lors des différents accidents qui pourraient se produire sur le réacteur, dont les plus graves avec fusion du cœur comme à Fukushima. Dans cette configuration accidentelle la pression est vite très élevée dans l'enceinte (au dessus de la valeur du test) et la température atteint et dépasse 150 °C. Or la résine époxy fond vers 150 °C et il y a donc un grand risque que l'enceinte se remette à fuir et libère des centaines de m3 d'effluents radioactifs dès les premières heures de l'accident grave.
Conclusion : EDF, AREVA exploitent ou fabriquent et aussi contrôlent. L'ASN regarde les résultats de ces contrôles (qui sont souvent falsifiés comme à Creusot Forges) et si besoin demande un avis technique à l'IRSN qui ne fait pas de nouveaux contrôles mais étudie simplement les documents transmis." Joël Guerry (SDN Bugey)

L'arrêt estival pour maintenance du réacteur Bugey 2 pourrait être prolongé notamment en raison d'un dysfonctionnement d'une vanne, ayant entrainé une surpression dans le circuit de refroidissement et le déclenchement d'un plan d'urgence le 29 juin... A noter que, à ce moment, 25 réacteurs français étaient en arrêt pour maintenance ou en raison d'incidents fortuits.

Au Conseil régional, les élus de gauche ont soutenu ce vœu déposé par le Rassemblement Citoyens Ecologistes Solidaires : "Au vu des risques encourus par la population, et de l’impact sur l’activité économique et touristique, la Région Auvergne Rhône-Alpes se prononce pour la fermeture de la centrale du Bugey et interpelle le Ministre de la transition écologique et l’ensemble du Gouvernement en ce sens". Les élus de droite n'ont malheureusement pas suivis, la résolution n'a donc pas été adoptée telle qu'elle...

Informations générales

HISTORIQUE ! Les Nations Unies ont adopté un traité d'interdiction des armes atomiques ! La France doit désormais ratifier ce texte... Et cela ne se fera sans doute pas tout seul !

Il fait trop chaud ou pluvieux pour mettre le nez dehors ? Ecoutez sur le site de France Culture quatre reportages très complets et grand public sur les tenants et aboutissants de l'atome français. Les militants les mieux informés réviseront, mais c'est un lien à partager avec vos amis néophytes, votre tonton ou votre nièce...

Les travaux de construction de l'EPR d'Hinkley Point ont débuté depuis moins de 6 mois, et déjà retards et surcoûts s'accumulent. La facture pour les consommateurs britanniques et les contribuables français sera salée !!

Investir dans le solaire : une bonne affaire ! C'est ce qu'ont pensé les 855 contributeurs ayant permis à la Générale du solaire de battre un record de crowdfunding avec 2,5 millions d'euros récoltés.

BON ÉTÉ à tou-te-s !

Haut de page