Lettre d'informations SDN38 - octobre 2017

Informations groupe

Cet été, certain-e-s ont participé à diverses mobilisations antinucléaires nationales ou internationales, notamment à Bure contre l'enfouissement des déchets radioactifs à 500 mètres sous terre, ou à Paris pour l'abolition des armes atomiques. D'autres (ou les mêmes) ont contribué au sein du collectif STOP Bugey à la rédaction d'une lettre ouverte pour l'arrêt de cette centrale, et/ou répondu aux consultations publiques organisées par l'ASN, à propos de l'ILL (voir infos locales), de la cuve de l'EPR, des pièces potentiellement défectueuses toujours en service dans le parc de réacteurs, du projet Cigeo.
En septembre, nous avons été présents le 23 septembre à la marche pour la paix et à la fête des possibles, et le 30 septembre, en appui à la manifestation de Saint-Lô contre l'EPR, nous avons participé à une action régionale devant une agence EDF de Lyon.

Agenda local 

Lundi 9 octobre, 20h30 au Centre Théologique de Meylan, 15 chemin de la Carronnerie, Forum de l’événement : COREE DU NORD : MENACE D'UNE GUERRE NUCLEAIRE, avec Jean-Marc HUISSOUD (professeur à GEM) et Brigitte VASSORT-ROUSSET (professeur à Lyon 3) : Comment comprendre la politique nucléaire de la Corée du Nord ? Y a-t-il aujourd’hui un véritable risque de guerre nucléaire ? Face à la stratégie des Nord-Coréens, quelles réponses peut apporter la communauté internationale ? Soirée Organisée en partenariat par le CTM, l’Eglise protestante unie de Grenoble et RCF (Radio chrétienne francophone).
Lundi 20 octobre, 20h15, Maison des Associations de Grenoble : projection-débat, "Controverses nucléaires" de Wladimir Tchertkof, dans le cadre du Festival Sciences en Bobines. Organisation : Les Amis du Monde Diplomatique et SDN38. Le film (51 min.) nous plonge dans les coulisses de l'Organisation Mondiale de la Santé, au cœur des débats concernant les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl. Un accord signé par l'OMS et l'AIEA - promotrice de l'industrie nucléaire -, condamne sciemment des millions de cobayes humains à expérimenter dans leur corps des pathologies nouvelles dans le vaste laboratoire à ciel ouvert des territoires contaminés. Prix libre.
Vendredi 10 novembre, 20h, Maison des Associations de Grenoble : formation ouverte à tou-te-s sur les armes nucléaires, organisée par SDN38.
Vendredi 17 novembre, 20h, MDA : réunion mensuelle de SDN38.

Informations locales

Quel est l'accident le plus grave qui puisse se produire au réacteur de l'ILL à Grenoble ? D'après les experts, il s'agit de la fusion du cœur après perte du refroidissement en eau, avec dispersion de radioactivité (produits de fission) dans le circuit primaire, dans l'enceinte de confinement et dans l'environnement. Rassurons-nous : un tel accident n'aurait pas d'impact significatif au-delà d'un périmètre de 500m, si l'on en croit les experts de l'ILL. Néanmoins, pour limiter le risque qu'un tel scénario se produise, les ingénieurs de l'ILL ont imaginé tout récemment de renforcer le système de sécurité, en installant des pompes chargées d'acheminer de l'eau jusqu'au réacteur depuis le sous-sol. Une consultation de l'ASN a eu lieu cet été sur ce sujet. Pour en savoir plus et consulter les commentaires, cliquer ici.
Cahin, cahan, le réacteur 5 de la centrale du Bugey a été remis en route cet été, après presque deux ans d'arrêt. Il était urgent pour EDF de relancer la machine, car un arrêt de plus de deux ans ferait tout de même mauvais genre... Pourtant à nos yeux le colmatage des fissures de l'enceinte de confinement au lait de chaux ne constitue pas une réponse crédible... Désormais, les quatre réacteurs REP du Bugey sont donc tous remis en marche, même s'ils subissent de fréquents arrêts en raison de pannes diverses...

Informations générales

L'ONG AGHIRIN'MAN a besoin de soutien financier pour amplifier son travail de surveillance citoyenne dans la région d'AGADEZ (Niger), soumise aux impacts des nombreuses mines d'uranium (pour en savoir plus, écoutez par exemple l'émission de RFI "C'est pas du vent"). Le besoin le plus urgent est un véhicule 4X4. Si vous souhaitez contribuer ou diffuser dans vos réseaux, le lien est :https://www.helloasso.com/associations/les-amis-d-aghirin-man/collectes/uranium-au-niger-lutter-contre-les-impacts-et-accompagner-au-developpement
Les bombes atomiques et l'électricité nucléaire, qui ont alimenté bien des rêves de puissance au XXème siècle, semblent enfin devoir être rangées au rang des folies du passé. Ainsi après le vote d'un traité d'interdiction des armes nucléaires à l'ONU en juillet, l'attribution du prix Nobel de la paix à ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear weapons) ce 6 octobre renforce la pression internationale sur les pays détenteurs de ces armes monstrueuses, dont la France, afin qu'ils y renoncent. A ce sujet, voir la pétition du Mouvement de la Paix.
Par ailleurs, le nucléaire civil connait un déclin généralisé, que deux rédacteurs du "World nuclear industry status report" (rapport sur l'état du nucléaire dans le monde, qui fait référence dans le monde entier, sauf auprès des responsables français) prennent la peine de dépeindre en français sur le plateau de Mediapart, dans l'espoir d'être enfin entendus dans notre pays...
Situation explosive à l’usine Areva de La Hague en raison de défaillances dans la sûreté du site : le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à mettre fin au « retraitement » du combustible nucléaire...

Haut de page