Blog de Sortir Du Nucléaire 38

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 20 novembre 2015

Jugement d'EDF au Tribunal de Grenoble ce lundi 23 novembre

Rendez-vous à 13h45 ce lundi devant le tribunal place Firmin Gautier, pour celles et ceux qui le peuvent !

Pour la première fois en France, EDF-CIDEN a été reconnue coupable par la justice de violation d’une mise en demeure* de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). Mais l'entreprise a été dispensée de peine. Reconnaître la culpabilité d’EDF tout en la dispensant de peine ne revient-elle pas à la dédouaner de ses responsabilités ? Le plaignant, le Réseau "Sortir du nucléaire", ne pouvait se satisfaire de ce jugement et a fait appel.

L’audience auprès de la Cour d’appel de Grenoble aura lieu lundi 23 novembre 2015, à 14h. Sortir du nucléaire 38 et des représentants du Réseau national seront présents à 13h45 devant le tribunal puis à l'audience.

  • La mise en demeure, du 5 juillet 2012, faisait suite à des manquements graves de l’exploitant concernant les moyens de gestion des situations d’urgence sur le site du réacteur en démantèlement Superphénix, dans l’Isère : l’organisation prévue en cas de situation d’urgence était défaillante et n’aurait pas permis de faire face à un feu de sodium, ni d’accueillir convenablement les secours tout en assurant la surveillance du site.

Par un jugement du 5 novembre 2014, EDF-CIDEN a été reconnue coupable et condamné à payer 1 000 euros de dommages et intérêts au Réseau "Sortir du nucléaire" et 1 000 euros au titre des frais de procédure.

Voir le communiqué de presse du Réseau Sortir du Nucléaire national : http://www.sortirdunucleaire.org/Ri...

Voir le dossier complet sur cette affaire : http://www.sortirdunucleaire.org/Vi...

lundi 16 novembre 2015

Lettre d'informations SDN38 - novembre 2015

SDN38 s'associe au deuil national en l'honneur des victimes des attentats du 13 novembre et en solidarité avec leurs proches. Cherchons les causes et les coupables des ces crimes et non des boucs-émissaires et des refuges trompeurs.

Informations groupe

L'Express a consacré dans son numéro 3352 un dossier spécial "Grenoble, risques majeurs" contenant plus de deux pages consacrées au nucléaire, alimentées entre autres grâce aux interviews de Claude et Sonia.

L'atelier-formation sur les transports radioactifs du 15 octobre a rassemblé cinq participants. Compte-rendu des échanges sur demande.

SDN38 a été représenté lors des réunions régionales de Stop Bugey, Lyon, et lors de la réunion nationale de Saintes. Il a été question entre autres de l'évolution des actions rond-points, des fournisseurs alternatifs à EDF, de l'avenir du réseau Sortir du Nucléaire, des différences et points communs entre les mouvances antinucléaires. Voir la déclaration finale des Rencontres de Saintes.

SDN38 est à l'origine de la création d'un collectif d'une vingtaine d'organisations grenobloises ayant pour objectif d'opposer à la COP21 un fort mouvement citoyen autour des 28/29 novembre (début de la conférence) et des 11/12 décembre (fin de la conférence). Nous voulons faire entendre que le nucléaire ne sauvera pas le climat !

Claude, Maryvonne (http://independentwho.org/fr/), Géraud (http://lutopiquant.fr/), Philippe et Jean-François continuent de s'activer pour préparer un grand événement artistique, scientifique et citoyen sur la contamination radioactive en mars-avril 2016 (5 ans et 30 ans de Fukushima et Tchernobyl) en réponse à l'appel du 26 avril. Ils ont d'ores et déjà obtenu le soutien logistique de la ville de Grenoble et la collaboration du cinéma Le Club, ainsi que la participation de nombreuses personnes (artistes et scientifiques engagés, assistants techniques). Nous avons besoin de votre aide et de vos compétences (en matériel video notamment) : faites-vous connaitre sans tarder !

Agenda

Lundi 23 novembre, 14h : Tribunal de Grenoble, place Firmin Gautier : venez assister à l'audience en appel concernant la violation d'une mise en demeure de l'ASN à propos de la gestion des situations d'urgence sur le site de Superphénix (en démantèlement). En première instance, EDF, pourtant reconnue coupable, a été dispensée de peine.

Samedi 28 novembre, 11h - 16h : participez à l'occupation du rond-point Jean Monnet devant Alpexpo, organisée par SDN38 sur le thème "Le nucléaire ne sauvera pas le climat". Plus d'infos et inscription : https://framadate.org/zOfeqLx5cgPgv...

Dimanche 29 novembre, 14h30, Jardin de ville de Grenoble : marchez pour le climat ! Coorganisé par SDN38. Diffusez le tract ou ce lien : https://secure.avaaz.org/fr/event/g...

Mercredi 2 décembre, 20h, Maison des Associations : réunion mensuelle de SDN38.

Vendredi 11 & samedi 12 décembre, à Paris : rejoignez les actions et rassemblements en contrepoint au sommet des chefs d'Etat sur le climat (COP21).

Informations locales

Bugey 5 à l'arrêt. L'enceinte de confinement du réacteur Bugey 5 présentait un taux de fuite élevé lors de la dernière visite décennale en 2011 et il y a eu une forte augmentation des fuites depuis. Le réacteur vient d'être examiné de manière plus approfondie. Conclusion : le taux de fuite est légèrement supérieur au taux limite réglementaire. La fuite se produit au niveau du soubassement de l'enceinte, dans une zone difficilement accessible. Elle n'est pas localisée précisément. En l'état Bugey 5 ne peut pas redémarrer. L'ASN pourrait demander l'arrêt définitif de ce réacteur, mais EDF prétend qu'en cas d'accident la présence d'eau dans l'enceinte la rendrait plus étanche. En attendant les conclusions de l'ASN, Bugey 5 restera à l'arrêt et EDF aura un réacteur de moins pour produire.

Dans la lettre d'info précédente je me suis risquée à estimer à un dixième de mSv la dose annuelle attribuable aux rejets atmosphériques de tritium du réacteur de l'Institut Laue Langevin. Pour ce faire je me suis servie de chiffres du Livre Blanc du Tritium (ASN), entre autres de chiffres cités par l'IRSN et basés sur les estimations de l'ILL lui-même. Cependant en voulant affiner ces données, je me suis rendue compte que les chiffres de l'IRSN étaient erronés. Mon estimation est le double de ce que j'aurais dû trouver en me basant sur la moyenne des chiffres de rejets annuels effectivement publiés par l'ILL. Cependant, sur le site de l'ILL on trouve des estimations de risque 200 fois plus basses - en 2014, année où les chiffres sont pourtant plus élevés que jamais. Faut-il faire confiance aux estimations de l'ILL ? L'exposition par voie transcutanée n'est pas prise en compte alors qu'elle est équivalente à l'inhalation pour le tritium... Et ce n'est qu'à partir de 2013 que les calculs prennent en compte l'exposition interne pour les rejets gazeux : est-ce un résultat de nos critiques ? Quoi qu'il en soit, la méthode utilisée n'est pas détaillée et des investigations supplémentaires semblent utiles.

Informations générales

Soutenez le combat de la CRIIRAD pour la transparence sur les normes de radioactivité dans les aliments ! http://www.criirad.org/aliments-nma...

Le réseau Sortir du Nucléaire et trois associations ont déposé, le 2 octobre 2015, un recours devant le Tribunal administratif de Paris pour demander l’invalidation des conclusions du débat public sur Cigéo (le Centre d'enfouissement des déchets radioactifs les plus dangereux). Pendant ce temps le député Le Déaut a déposé un projet de loi pour entériner la création de Cigéo... La lutte contre l'enfouissement se poursuit !

Et si vous louiez votre toit à un producteur d'électricité photovoltaïque ? http://energie-partagee.org/wp-cont...

PS : vous trouvez que cette lettre d'info manque d'illustrations et vous avez les compétences informatiques pour la mettre en page ? Faites-vous connaitre ! Votre aide est la bienvenue !

jeudi 12 novembre 2015

Marche pour le climat du 29 novembre, tous au jardin de Ville à Grenoble à 14 h 30

Marche pour le climat

samedi 31 octobre 2015

Réunion du 5 novembre 2015

La prochaine réunion de Sortir du Nucléaire Isère aura lieu jeudi 5 novembre à 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu).

Proposition d'ordre du jour :

  • Infos diverses
  • Bilan de l'atelier sur les transports radioactifs
  • Mobilisations en lien avec la Conférence sur le climat (COP21) : action pendant Naturissima (28 novembre), Marche internationale pour le climat (29 novembre), rassemblement à Paris (12 décembre)
  • Petite pause conviviale : boissons ou autres à partager bienvenus (amenez un gobelet !)
  • Avancée du projet pour mars 2016 (Appel du 26 avril)
  • Lettre à François Brottes et autres élus concernant Cigeo ?
  • Liens avec le Réseau Sortir du Nucléaire et les autres groupes antinucléaires (bilan et suite des réunions d'octobre à Chimilin, Saintes et Lyon)

Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s mais l'adhésion est souhaitée.

samedi 10 octobre 2015

Atelier d'auto-formation sur les transports radioactifs

Sortir du Nucléaire Isère vous invite jeudi 15 octobre à 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu) à un atelier d'auto-formation sur les transports radioactifs.

Règle du jeu :

  • Formulez une question sur le thème des transports radioactifs (ce peut être une question que vous vous posez ou qu'on vous a posée)
  • Préparez une réponse courte et percutante et une réponse argumentée
  • Vous pouvez piocher des idées et des arguments sur la page du réseau : http://www.sortirdunucleaire.org/Theme-transports
  • Lors de la réunion chaque participant-e tire au sort une question et tente d'y répondre
  • La personne qui a préparé la question/réponse apporte son éclairage
  • Le mieux est de venir en ayant préparé une question, mais on peut aussi venir en dilettante...
  • Le but est de s'informer et/ou de muscler son argumentaire en vue de discussions militantes.

vendredi 2 octobre 2015

Prochaine réunion le vendredi 9 octobre

La prochaine réunion de Sortir du Nucléaire Isère aura lieu vendredi 9 octobre à 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu).

Proposition d'ordre du jour :

  • Infos diverses
  • Bilan du festival de l'Avenir au Naturel à l'Albenc, de Campus en Fête et d'Alternatiba
  • Mobilisations en lien avec la Conférence sur le climat (COP21) : action pendant Naturissima (28 novembre), Marche internationale pour le climat (29 novembre), rassemblement à Paris (12 décembre) ?
  • Avancée du projet pour mars 2016 (Appel du 26 avril)
  • Atelier d'auto-formation sur les transports de matières radioactives jeudi 15 octobre
  • Lettre à François Brottes ?
  • Liens avec le Réseau Sortir du Nucléaire et les autres groupes antinucléaires

Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s mais l'adhésion est souhaitée.

jeudi 1 octobre 2015

Lettre d'informations SDN38

Informations groupe

Après plus d'un an d'interruption, revoici la newsletter de SDN38, avec comme objectif d'informer nos sympathisants, en particulier sur nos actions et sur les événements locaux.

Cet été, nous avons participé à l'action nationale ronds-points du 4 juillet près de la Verpillière http://www.sortirdunucleaire.org/4juillet2015

Puis nous sommes restés présents malgré les vacances... Nous avons répondu à diverses sollicitations (presse, étudiants) ; nous avons signé l'appel "dégageons le nucléaire du sommet climat" ; nous avons suivi les aléas de l'amendement sur l'enfouissement des déchets les plus radioactifs et la réversibilité, imposé dans la loi Macron au dernier moment par notre ancien député François Brottes, censuré ensuite par le conseil d'Etat ; nous avons œuvré pour une "insurrection artistique" à Grenoble en mars 2016.

Comme chaque année, dès la rentrée, SDN38 a participé au Festival de l'Avenir au Naturel à l'Albenc, en tenant un stand. L'ambiance était à la discussion et aux rencontres. Philippe nous fera un compte-rendu de la conférence de Roland Desbordes (CRIIRAD) sur le démantèlement des centrales nucléaires, lors de la prochaine réunion...

Informations locales

Le réacteur nucléaire de l'Institut Laue Langevin de Grenoble, situé sur la presqu'île scientifique, entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux, entre Drac et Isère, fonctionne à plein régime depuis sa remise en service à l'été 2014, après quelques travaux de mise aux normes de sécurité post-Fukushima. Il fournit des neutrons aux chercheurs et rejette en toute légalité un mélange de radionucléides dans l'air et dans l'eau, dont l'ingrédient principal est le tritium, ou hydrogène radioactif. Bien que fortement radioactif (il dégage 358 mille milliards de béquerels par gramme, soit une activité massique environ cent mille fois supérieure à celle du plutonium) le tritium a une énergie faible et son rayonnement ne traverse pas la peau. Par contre, il forme de l'eau tritiée qui diffuse très rapidement dans la biosphère et les organismes, le tritium pouvant alors se loger jusqu'au cœur des cellules (dans l'eau cellulaire, dans le noyau, voire dans l'ADN) dans lesquelles il peut faire des dégâts importants.

A partir des données du Livre Blanc du Tritium (disponible sur le site de l'ASN), j'ai fait un calcul d'estimation de dose artisanal. Voici le résultat (détail du calcul sur demande) : si l'on considère que les rejets gazeux de tritium de l'ILL impactent une zone de 5 km de rayon, celle-ci reçoit par an environ 2000 fois plus de tritium que celui qui s'y forme naturellement dans l'atmosphère sous l'effet du rayonnement cosmique... En se basant sur l'estimation de dose proposée par l'ACRO et l'ANCCLI (et non adoptée par l'IRSN et la CIPR), cela correspondrait à un dixième de la dose annuelle totale autorisée (qui est de 1 mSv). A noter que la loi limite l'impact d'une seule installation à 0,3 mSv.

A Valduc et Marcoule, les rejets de tritium sont 15 à 16 fois plus importants et représentent plus des 3/4 des rejets de tritium gazeux en France (du moins pour ceux qui sont connus). Mais dans les années 70 - 80, leurs rejets étaient plus de cent fois supérieurs ! Pas sympa pour les villages voisins... La Hague totalise actuellement 90% des rejets liquides de tritium déclarés. Grenoble est polluée, oui, mais rassurez-vous, il y a pire ailleurs !

Informations générales

Le nucléaire est hors des clous !

Fessenheim serait fermée en 2018 (d'après Royal) ou lors de la mise en service de l'EPR de Flammanville (d'après Hollande) : qui dit pire ? L'ASN l'autorisera-t-elle ? http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article286

Le réacteur EPR de Flammanville coûterait trois fois plus cher que prévu et serait mis en service en 2018... Malgré la Loi et les fissures de la cuve qui semblent le condamner ?? http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article285

Les antinucléaires se réuniront lors des Rencontres pour un Monde Vivable Dénucléarisé du 23 au 25 octobre (SDN38 sera représenté) : http://www.acdn.net/spip/spip.php?article935&lang=fr

L'investissement dans une électricité renouvelable est à portée de bourse des citoyens, grâce à Energie Partagée : un investissement sur 30 ans de 2000 euros (soit 67 euros par an) couvre la consommation moyenne d'une famille de 4 personnes. Sans chauffage électrique, ni gadgets électr(on)iques et avec des appareils économes, vous pouvez diviser la note par trois ! http://energie-partagee.org/

mercredi 2 septembre 2015

Réunion de rentrée

La prochaine réunion de Sortir du Nucléaire Isère aura lieu ce jeudi 3 septembre à 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu).

Proposition d'ordre du jour :

  • Infos diverses
  • Bilan de l'action rond-point du 4 juillet à La Verpillière
  • Dernières mises au point pour le festival de l'Avenir au Naturel à l'Albenc (5 et 6 septembre).
  • Participation à Alternatiba (26 septembre)
  • Autres mobilisations en lien avec la Conférence sur le climat (COP21) : action pendant Naturissima (28 novembre) + marche à Paris (12 décembre)
  • Avancée du projet pour mars 2016 (Appel du 26 avril)
  • Liens avec le Réseau Sortir du Nucléaire

Pour participer à la tenue du stand SDN38, merci de vous inscrire ici : https://framadate.org/g643t3tyqba3zmej

Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s mais l'adhésion est souhaitée.

mercredi 1 juillet 2015

Action rond-point le 4 juillet 2015

L'action rond-point initié par la coordination Stop-Bugey et relayée par le Réseau Sortir Du Nucléaire ce samedi 4 juillet le matin, jour de grand départ en vacances et donc d'affluence routière.

SDN 38 avait décidé d'installer ses banderoles et panneaux à Bourgoin, mais le nombre de personnes ayant confirmé être disponibles ce matin là ne paraissant pas suffisant, finalement nous rejoindrons nos amis de Lyon sur le RP de la Verpillère : Rond-Point (avec totem), juste au nord de La Verpillère, au carrefour de la D1006 (St Laurent- La Verpillère) / D75 (Crémieu Heyrieux-Vienne), sortie n° 5 de l'autoroute. (carte)

Venir si possible avec votre combinaison blanche, ....et surtout de l'eau et un chapeau !

De 9h00 à 11h00 (..ou plus si pas cuits...).

Un départ en covoiturage depuis Grenoble est prévue à 8 h, parking de l'Esplanade (Bastille) -devant les restaurants-.

vendredi 22 mai 2015

Atelier d'auto-formation sur le cout du nucléaire, jeudi 28 mai

Sortir du Nucléaire Isère vous propose de participer à un atelier d'auto-formation sur le coût du nucléaire jeudi 28 mai à partir de 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu).

Chacun(e) est invité(e) à préparer une ou plusieurs questions ou interpellations sur le coût du nucléaire et les réponses à y apporter (si possible sous deux versions - l'une brève et percutante, l'autre plus longue et argumentée). L'atelier se déroulera sous forme de jeu de rôle : on tirera au sort les questions une par une et chacun(e) pourra s'essayer à y répondre, avant que la réponse préparée ne soit proposée si nécessaire.

Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s mais l'adhésion est souhaitée.

Venez nombreux-ses !

jeudi 7 mai 2015

Commémorations de la catastrophe de Tchernobyl

Le 26 avril 1986, commençait la catastrophe de Tchernobyl. Le groupe Sortir du Nucléaire Isère a tenu à commémorer cet événement qui continue à faire des victimes. Ainsi, une gerbe de fleur a été déposée à Grenoble, sur un mémorial célébrant le résistant Chavant, car nous sommes toujours en résistance contre le nucléaire. Ce sont les liquidateurs qui ont permis d'éviter que la catastrophe soit encore bien plus terrible à qui nous tenions à rendre hommage.

liquidateurs

Par ailleurs, l'action rond-point au CEA du 4 mai a été relayée par France 3 Alpes

mardi 28 avril 2015

Réunion du mercredi 6 mai

La prochaine réunion de Sortir du Nucléaire Isère aura lieu mercredi 6 mai à 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu).

Ordre du jour :

  • Infos diverses.
  • Bilan des actions autour du Chernobyl Day : dépôt de fleurs et action rond-point ; bilan du Forum de l'énergie à GEM, de la rencontre avec A. Behar.
  • Prochaines actions : atelier sur le coût du nucléaire (28 mai), stand à Lumbin (6-7 juin), action multi-ronds-points le 4 juillet, suivi d'Alternatiba, positionnement sur le CEA et l'ILL de Grenoble.
  • Suivi du projet de congrès du réseau Sortir du Nucléaire et des actions du Réseau sur les travailleurs du nucléaire.

Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s mais l'adhésion est souhaitée.

Venez nombreux-ses !

Action rond-point des Martyrs, à Grenoble lundi 4 mai

Cela fait 29 ans depuis le 26 avril que le réacteur de Tchernobyl répand ses poisons mortels dans l'atmosphère de l'hémisphère nord. Et pourtant la catastrophe continue !

SDN38 souhaitait rappeler cette date à la population grenobloise le 27 avril en occupant un rond-point : en raison de l'indisponibilité de trop de militants, ce sera finalement le lundi 4 mai.

Nous avons décidé de nous rassembler tôt le matin sur le rond-point des martyrs sur l'Avenue des martyrs -Polygone scientifique-, proche du tram et à proximité du CEA, afin de toucher plus particulièrement la communauté scientifique et notamment interpeller sur la forte pollution de l'air (et de l'eau) par le tritium radioactif rejeté par le réacteur de recherche de l'ILL (Institut Laue Langevin).

Merci de vous inscrire si vous le pouvez sur ce tableau pour une bonne organisation

Nous comptons sur vous.

vendredi 24 avril 2015

Hommage aux victime de Tchernobyl : dépôt de fleurs Lundi 27 avril 9H00 à Chavant

Bonjour à tou-te-s ! Pour marquer la catastrophe du 26 avril 1986, nous vous invitons à venir participer au dépôt d'une gerbe de fleurs lundi 27 avril à 9 h en hommage aux victimes de Tchernobyl, devant le monument dédié à Chavant (en face du cinéma) à Grenoble.

Quelques portraits de liquidateurs y seront exposés. Ensuite, ceux qui sont disponibles pourront distribuer les flyers annonçant la traduction en français du livre de Yablokov sur les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl.

NB : nous serons en tenue ordinaire.

jeudi 12 mars 2015

Réunion du jeudi 19 mars

Bonjour à tou-te-s ! 
La prochaine réunion de Sortir du Nucléaire Isère aura lieu jeudi 19 mars à 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu). 
Ordre du jour
 - Infos diverses
 - Bilan du stand SDN38 au Forum de la désobéissance citoyenne
 - Avancement du projet d'achat d'un exemplaire de Tchernobyl For Ever pour le réseau de bibliothèques de Grenoble
 - Bilan des premières réunions des commissions Alternatiba Energie et GPII. Clarification de notre positionnement collectif.
 - Bilan de la réunion précongrès du 8 mars et suites à y donner.
 - Autres actions à venir, en cours (stand à l'Ecofestival de Lumbin en juin) ou à enclencher (propositions et porteurs de projets sont les bienvenu-e-s).
 Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s mais l'adhésion est souhaitée.
Pensez à renouveler votre adhésion pour 2015 !
Venez nombreux-ses !

lundi 9 mars 2015

Action rond-point du 14 mars

SDN 38 manifestera ce SAMEDI 14 MARS à l'occasion des 4 ans de Fukushima, mais aussi au moment où le Sénat vient de détricoter le projet de loi dit de transition énergétique, déjà bien étriquée telle que votée par l'Assemblée Nationale en octobre dernier, au moment où AREVA n'est pas loin de la faillite, où Fessenheim, Bugey,Tricastin accumulent les incidents et arrêts, bref les plus vieux réacteurs qu'EDF aimerait tant rafistoler.....

Il y a donc matière à continuer à informer le public par panneaux, banderoles et un tract "Nucléaire ou transition énergétique: il faut choisir !" et interpeller les députés qui doivent réexaminer le projet de loi. 

Nous adopterons la forme de l'action rond-point mise au point par nos amis de SDN Bugey: occuper plusieurs heures un RP très passant avec force banderoles, drapeaux, panneaux et distribution de tracts.
Nous avons choisi le RP Jean-Monnet, déjà utilisé le 1° octobre contre le Salon Nukléa, situé à proximité de l'entrée sud d'ALPEXPO, entre la Rocade sud et Grand Place: un vaste parking gratuit et un accès sécurisé par des souterrains, sans avoir à traverser le trafic intense qui accède au centre commercial.
Par le tram A, descendre à Pole Sud - patinoire et marcher 5 minutes vers l'Est. Nous tiendrons les lieux de 13h 30 à 18h.
Pour une très bonne visibilité, Merci de venir habillés de jaune (T-shirt antinucléaires, veste de sécurité..) ou de combinaisons blanches ( nous avons un stock !) ainsi que de masques respiratoires
SDN38 vient de créer un sondage intitulé : "ACTION ROND-POINT A-N SAMEDI 14 GRENOBLE". 

Pour permettre l'organisation de l'après-midi,
Merci de bien vouloir participer au sondage à l'adresse suivante : https://framadate.org/bsur69aaxeghdnh4
à SAMEDI 14, donc !

vendredi 6 février 2015

Assemblée générale 2015

L'assemblée générale de Sortir du Nucléaire Isère aura lieu vendredi 27 février à 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu).

Ordre du jour :

  • Présentation et vote du bilan moral, du bilan d'activité et du bilan financier.
  • Renouvellement des administrateurs et administratrices : président(e), trésorier(e), secrétaire(s).
  • Mise à jour du montant de l'adhésion

Ce sera aussi l'occasion de mettre à jour la liste et les missions des membres du bureau et de discuter des grandes orientations de notre association pour les mois à venir.

Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s mais l'adhésion est nécessaire pour prendre part aux votes de l'AG. Pensez à renouveler votre adhésion pour 2015 ! Téléchargez votre bulletin_adhesion_SDN_38.pdfbulletin d'adhésion

Venez nombreux-ses !

Réunion le vendredi 6 février

La prochaine réunion de Sortir du Nucléaire Isère aura lieu ce vendredi 6 février à partir de 20h à la Maison des Associations (Grenoble, rue Berthe de Boissieu).

Au programme entre autres :

  • préparation des actions futures
  • bilan de l'AG du réseau Sortir du Nucléaire à laquelle Philippe et Sonia ont participé le week-end dernier (du 30 janvier au 1er février).

Une nouvelle dynamique est enclenchée !

L'Assemblée Générale du Réseau 'Sortir du nucléaire' qui s'est réunie les 31 janvier et 1er février 2015 à Dijon engage le Réseau dans une nouvelle dynamique. Dans un souci d'apaisement et afin de sortir du conflit interne ouvert en 2010, l'AG a mandaté le CA afin qu'il engage les...

Nous sommes comme Charlie : antinucléaires !

Nos réunions sont ouvertes à tou-te-s, mais l'adhésion est souhaitée (5, 10 ou 15 euros selon vos moyens). Téléchargez votre bulletin d'adhésion sur le blog de SDN38 : http://blog.sdn38.info/

Venez nombreux-ses !

jeudi 25 septembre 2014

APPEL A MOBILISATION pour le mercredi 1° octobre le matin


 
Ultrapropre le nucléaire ? 
 
 
La filière nucléaire tient salon à Grenoble Alpexpo les 1 et 2 octobre:
Le salon professionnel NUKLEA s'affiche avec un autre salon professionnel ULTRAPROPRE :
 
 comme si le nucléaire pouvait être propre !
 
  • Invisible, sans odeur, la radioactivité est la plus pernicieuse des pollutions, d'autant qu'elle s'attaque au cœur de la vie, les gènes.
  • Invisibles, mais attirés par l'odeur de l'argent, les lobbys nucléaires investissent tous les rouages de l'Etat, ainsi que le démontre avec force l'ex-ministre de l'environnement, Corinne Lepage, dans un livre récemment paru« L'Etat nucléaire ».
D'après le site de Nukléa, « Grenoble serait la capitale européenne du nucléaire » !
C'était peut-être vrai au siècle dernier et il n'y a pas de quoi se vanter ! 
En effet:
 
  • A Grenoble, les réacteurs de recherche du CEA sont en cours de démantelement, non sans problèmes comme l'irradiation forte d'un travailleur voici un an.
  • A Grenoble, il reste toujours le réacteur de recherche à haut flux de neutrons de l'ILL . Il contient un combustible à très forte concentration d'uranium fissile et rejette dans l'air 30 fois plus de tritium radioactif qu'un seul réacteur type Bugey.
  • A Jarrie, l'usine d'AREVA-CEZUS produit des déchets à faible activité mais à vie longue.
  • Grenoble se situe à 80 kms sous les vents dominants des4 réacteurs vieillissants du BUGEY dont la fin de vie, après plus de 35 ans d'exploitation, est jalonnée d'incidents en nombre croissant. Edf fait pression pour les rafistoler afin de les prolonger au delà de 40 ans. 
  • A 60 kms de Grenoble, à Malville, se poursuit le démantelement de SUPERPHENIX qui ne renait pas de ses super-cendres  :14 tonnes de plutonium stockées sur place (8 kilos sont suffisant pour faire une bombe atomique de type Nagasaki) !
Et pourtant, dans le monde,
la part du nucléaire est en baisse :
 
les énergies renouvelables assurent + de 20% de la production électrique mondiale
et donc le double de la production nucléaire
 
La France est bien le seul pays qui s'enfonce toujours plus
dans l'impasse du nucléaire.
 
Le 1er octobre, commenceront à l'Assemblée Nationale les débats parlementaires sur la Loi de Transition Energetique.
Hélas ce projet de loi espéré ne constitue qu'une voie royale vers le statu-quo en matière de nucléaire. Le gouvernement  n'a pas l'intention d'arrêter de réacteurs et ne s'en donne pas les moyens non plus, contrairement aux promesses du candidat Hollande.
De plus, mi octobre, la France accueillera à Paris le « World Nuclear Exhibition », le salon mondial du nucléaire !
 
EDF agit en coulisses pour prolonger la durée de vie des vieux réacteurs : 33 sur 58 ont dépassé les 30 ans, période pour laquelle ils avaient au maximum été conçus.
Ce « grand rafistolage » devrait couter jusqu'à 250 milliards € sans être certain qu'il empêche un grand carnage : un accident majeur type Fukushima ….que l'officiel IRSN chiffre à 760 milliards €.
Rappelons qu'au Japon, tous les réacteurs sont arrétés et que la catastrophe de Tchernobyl aurait causé la mort de près d'un million de personnes depuis 1986 (Académie des Sciences de New-York)
 
STOP AU RAFISTOLAGE !
 
Aussi, les citoyens grenoblois qui estiment que sortir de l'impasse du nucléaire est non seulement nécessaire, mais aussi possible par une vraie loi de transition énergétique,
tiendront salon eux-aussi  autour d'Alpexpo ce mercredi 1er octobre !
avec SDN38 (Sortir du nucléaire Isère) et le soutien du Réseau national « Sortir du nucléaire ».
Après une « action rond-point » entre 8h et 12h rond-point Jean-Monnet, où, avec de grandes banderolles et en tenues de décontamination , ils rappeleront que « le nucléaire ne tourne pas rond », ils vous invitent à assister à une conférence de presse (ré)active, scénarisée et documentée :à 10h 30 près d'Alpexpo : au sud de la Patinoire Pole sud, à l'ombre d'une grande maquette d'un réacteur rafistolé.
 
 le nucléaire tue l'avenir   Il est temps de changer d'ère ! 
Ni nucléaire, ni effet de serre !
Le nucléaire n'est pas une énergie propre !
 
à consulter :

vendredi 19 septembre 2014

Uranium apauvri - réunion du 19 septembre

Voici les notes rassemblées pour servir de base à la présentation aux militants et sympathisants de SDN38 sur la problématique de l'usage militaire de l'uranium appauvri.

Il y a douze pages, dont deux de sommaire et références. Certaines citations sont en anglais..

Atelier nucléaire

- page 3 de 4 -